Pour se rendre sur le site de la foire
en descendant à la station Point Central,
voici le trajet pour vous rendre à pied :

Foire attractive de Nancy
Place Carnot / Cours léopold
54000 Nancy


Plan de la foire attractive de Nancy :

 

Nous vous informons qu’il y a
actuellement 3 parkings Relais (P+R)
qui vous accueillent le long de la ligne Tram :
  1. Le parking relais d’Essey Mouzimpré
    (250 place)


    Agrandir le plan

  2. Le parking relais Les deux rives
    (station Saint-Georges, 150 places)


  3. Agrandir le plan
  4. Le parking relais de Vandoeuvre CHUBrabois,

    Agrandir le plan

Les premières traces d’une foire à Nancy remonte à 1339. La chartre du Duc Raoul
est le premier document où l'on règle la foire
de Nancy autour de Saint-Epvre. Le prévôt y exerce une surveillance sévère
quant aux échoppes louées par les Chanoines de la collégiale.

En 1719, Léopold signe une ordonnance concernant la  Foire Saint-Georges
qui s'étend jusqu'à la Place de la Carrière 
et dans les rues autour de Saint-Epvre où sont exposées
toutes sortes de marchandises et où figurent de nombreux baladins.

En 1742, la foire est chassée de la Place de la Carrière
pour se tenir autour de la cathédrale. Elle y revient en 1774
Si cette période est une des plus brillantes pour la foire, de nombreuses protestations sont faites :
il est essentiel de conserver la Place de la Carrière libre pour les revues militaires.

La foire fut donc transférée Place Mangin.
Les marchands louent des baraques  construites par des charpentiers
et payent une redevance à la Mairie :  on loue une planche, deux planches, 
trois planches suivant la longueur nécessaire pour l'argenterie,  l'étoffe...
Les baladins présentent des nains, la force d'Hercule...

Lors de la séance du 24 Février 1837, le Conseil Municipal fait établir la Foire de Mai, Terrasse de la Pépinière.

L'année 1859 voit le transfert de la Foire sur le Cours Léopold.
En effet, les riverains de la Carrière se plaignent
car les rues latérales sont encombrées  de matériaux trois semaines avant l'ouverture de la foire.
Pendant les 9 semaines de la foire, les promenades sont inutilisables.
La foire est donc à cet emplacement depuis 1859, 
date où on voit l'apparition des cirques sur la foire ainsi qu’un bal public.

En 1905, on fait construire des baraques démontables peintes en bleu pâle :
on voit apparaître des tirs, le théâtre lilliputien, les gondoles russes, 
c’est la belle époque et en 1910 les riverains ne supportent plus le bruit  des boniments et
des grosses caisses et portent plainte . Un chroniqueur de l'époque écrit"que pendant la foire
on ne puisse jouer de l'ocarina en plein midi,
ni moudre une valse  dans un orgue de barbarie, cela confond l'imagination."

En 1945, c’est la grande kermesse du retour,  vers 1955 le cirque disparait de la foire.

Le 27 Novembre 1959 est une date historique pour la foire :  au cours d’une séance du Conseil Municipal,
la décision est prise d’avancer la foire de Mai en Avril
En effet, la fête foraine se tient en Mai et la Foire Exposition 
créée en 1929 se tient en juillet, mais le public prend de plus en plus de vacances et déserte 
la foire expo en Juillet. Elle est avancée en juin, et en raison  de problème de montage et de démontage,
il est apparu indispensable d'avancer la fête foraine en Avril avec un échange avec Metz.

Quelques années plus tard la foire expo est transférée  au Parc des Expositions.
En 1972, création du parking de la Place Carnot.
En raison des travaux de celui-ci la foire est montée uniquement sur le Cours Léopold.
Afin de placer tout le monde, les caravanes d'habitation sont supprimées.